Ce forum est inspiré de la série Orange is the new black
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Automne Ryan "Hello, hey Jo, you wanna give it a go?"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Je suis
avatar

No hope for me

Messages : 128
Date d'inscription : 10/12/2014
Age : 20
Localisation : Cqui a de sûr, c'est que jsuis pas chez Gucci là !
Emploi/loisirs : Cow Girl, mais ça, c'était avant, là, jsuis au cuisine mon pauvre


MessageSujet: Automne Ryan "Hello, hey Jo, you wanna give it a go?"   Dim 14 Déc - 18:42



Automne Ryan
Hey sista, go sista, soul sista, flow sista
feat. Alysha Nett


Physique & Caractère
Du haut de son mètre soixante-dix, Automne est au premier regard une jeune femme calme et tranquille, pourtant, loin de là. Elle possède un tempérament de feu, du genre intrépide et passionné dans ce qu'elle entreprend, elle ne recule d'ailleurs devant rien pour obtenir ce dont elle a besoin. Elle est parfois violente lorsqu'il lui faut se défendre, avec la profession qu'elle exerçait, elle n'avait pas vraiment d'autre choix que de l'être. Parfois, pour atteindre son but, il faut savoir être sans pitié. Elle reste de loin une jeune femme indépendante qui ne cherche pas un homme pour diriger sa vie, juste pour la partager le temps d'une nuit, libérer est-elle.

Brune était-elle à la naissance, blonde est-elle devenue. Le corps fin et harmonieusement proportionné, son corps est parsemer de tatouage relativement bien placé. Ses yeux sont entre deux couleurs, le bleu et le gris.





Histoire


Automne Ryan fut emprisonné le 27 novembre 2013 à 15 ans de prison ferme. Déclaré coupable pour prostituions, incitation à la prostitution, racolage, corruption, trouble de l'ordre public, arnaques mineures auprès de personnes âgés et chantage. Déclaré non-coupable pour homicide involontaire par légitime défense.

Une première vie

En 1987, Jack et Milédy Ryan donnent naissance à leur premier enfant, ou plutôt à leurs premiers enfants, car c'est au nombre de deux qu'ils naissent. Deux jumelles, Automne et Summer. Deux mignonnes petites véritables jumelles. Que seul le drame séparera.

Leur enfance est merveilleuse, idyllique. Les deux petites filles grandissent dans la joie et la prospérité, leurs parents les adorent, surtout qu'elles sont véritablement adorables. Deux petites bouilles qui se ressemblent comme deux gouttes deux et dont il est parfois difficile de faire la différence. Chaque jeu, chaque mot, chaque geste est un enchantement pour ceux qui les entourent, tous au jardin d'enfants veulent être leur ami. Elles en ont beaucoup, des amis. Chacune d'elle y rencontre sa meilleure amie, mais chacune à la sienne, bien différente. Leur tempérament commence à s'affirmer en grandissant, dès l'école primaire, on note un certain éloignement entre elles lorsqu'il s'agit d'être en société, chacune s'intéresse à des choses différentes maintenant, pourtant, leur lien reste unique, chaque soir, elles se retrouvent pour partager leur journée, au secondaire, elles s'éloignent un peu plus, Summer prend des cours de dessin, Automne de danse. Automne commence à s'affirmer comme une jeune fille curieuse et intrépide, elle sait ce qu'elle veut et fait tout pour l'obtenir, Summer elle, est plus tranquille, plus douce. L'une et l'autre deviennent l'ange et le démon et leur lien ne se brise pas, ensemble, elles ne semblent ne faire qu'une, chacune est une face de la pièce qu'elle compose.

Une fois au lycée, Summer commence à s'affirmer un peu plus, et Automne, elle est au sommet de la popularité, elle provoque la jalousie chez ses camarades, on l'adule, on se plie en quatre pour être son ami. Sa meilleure amie est toujours là même, mais un jour, elles doivent se séparer, Lydia doit déménager dans un autre état des Etats-Unis. Automne n'a alors plus que sa sœur comme véritable ami, mais elle s'en porte bien. Elle enchaine petit copain sur petit copain, ne s'attachant pas facilement. Ses résultats scolaires sont parfaits et elle envisage même d'entrée en fac de droit une fois le bac en poche, ce qui ne saurait tarder.

À quelques mois du Bac, en mai 2005, Automne, Summer et la meilleure amie de celle-ci se promènent en ville un week-end, au programme de l'après-midi : shopping. Les trois jeunes filles décompressent avant le grand boum des révisions du Bac, décompressant avant que toute leur vie ne change, elles ont déjà reçu leur refus ou acceptation pour leur école après le BAC, ses SAT passés, Automne c'est que si elle obtient son diplôme c'est Yale qu'elle intégrera. Tout sourit à la jeune fille qu'elle est, si tout ce passe bien, dans quelques mois elle ne sera plus la lycéenne adulée de tous, mais une fière étudiante en droit et Summer en médecine. Pourtant, le destin en décide autrement pour elles deux.

L'après-midi shopping touche à sa fin, leurs sacs sont pleins, elles ont même trouvé leurs robes pour le bal de fin d'année, et bien d'autres charmantes robes, surtout que les jumelles ont eux 18 ans quelques semaines plutôt et qu'elles s'apprêtent à fêter cela en grandes pompes. Elles quittent le centre commercial où elles ont passé l'après-midi pour rejoindre le parking où elles sont garées. C'est au moment où elles traversent un passage piéton que leur vie à toutes bascules. Automne et Mia débâtent sur la couleur de leur robe et se retourne pour dire à Summer de se dépêcher de traverser pour qu'elles puissent rentrer faire des essaye coiffure. Et là, c'est le choc... Une voiture percute Summer de plein fouet sur la route...

Ses souvenirs sont quelque peu flous pour Automne, aujourd'hui encore. Elle se souvient des cris qui perçaient ses tympans, sans avoir jamais pris conscience qu'il s'agissait des siens alors qu'elle tenait sa jumelle dans ses bras, le visage criblé de larmes, secouant le corps sans vie de Summer avec vivacité, hurlant son nom à la mort, perdant une part d'elle-même en cet instant, la suppliant d'ouvrir les yeux, de respirer. Automne ne sait pas non plus que Lydia criait et pleurait à côté d'elle, même si elle se doute que ce soit le cas. Le chauffeur est alors apparu auprès des jumelles, comprenant la situation, il s'écroule au sol, perdu lui-même par ce qu'il vient de faire en ayant perdu le contrôle de sa voiture, ses freins ayant lâché alors qu'il roulait bien trop vite. Tout ce passe alors très vite, Automne laisse retomber le corps de sa sœur avec délicatesse et tendresse, embrassant son front en lui disant qu'elle l'aime une dernière fois et dit adieu à la jeune fille qu'elle était avant cet instant. Elle relève les yeux vers le meurtrier de sa sœur, se lève alors et fonde sur lui, le ruant alors de coups, se cassant une phalange au passage, mais rien ne l'arrête, elle veut le voir morte. Elle hurle qu'il lui a pris sa sœur, il lui a volé... Elle ne sait plus ce qu'il s'est passé ensuite, elle fut maîtrisée et se réveilla dans son lit bien des heures plus tard. Automne fit une crise de panique en se rappelant que sa sœur était morte, elle hurlait, sa mère débarquant dans la chambre et la prenant dans ses bras, elle-même rongée par le chagrin, tentant comme elle pouvait de consoler la seule enfant qui lui restait, l'être qui lui était devenu le plus cher en peu de jours. Mais rien ne calma Automne, ses parents durent faire appel à un médecin et on la mit sous tranquillisant, c'est à l'hôpital qu'elle se réveilla ensuite, plus calme. Une infirmière lui expliqua la situation, sa sœur allaient être enterré le lendemain et elle pourrait assister aux obsèques si elle se montrait sage et obéissante, elle l'informa aussi que la personne qu'elle avait rué de coup allait bien et n'avait pas porté plainte contre elle, comprenant parfaitement la situation.

Automne n'eut d'autre choix que d'accepter d'être sage et de se calmer, elle assista à l'enterrement, mais ne décrocha pas un mot à personne. Le soir même, elle rentra, fit ses valises avant même que ses parents ne rentrent eux même, elle prit sa voiture et quitta l'Etat d'Arizona pour celui du Connecticut, laissant une lettre à ses parents comme quoi elle part s'installer dans l'appartement qu'ils lui avaient déjà trouvé pour ses études à Yale à New Haven. C'est ici que l'histoire individuelle d'Automne commence.

Une seconde vie


Automne s'installe dans son petit appartement d'étudiante et ne semble plus avoir goût pour rien, elle mange à peine, sort peu et passe son temps à penser à sa sœur disparut, elle n'arrive pas à s'imaginer vivre sans elle. Mais les semaines commencent à passer, elle ne répond plus au téléphone lorsque ses parents l'appel, ni lorsqu'il s'agît de ses amis ou ceux de sa sœur. Elle n'a d'ailleurs plus eu de nouvelle de Mia depuis le jour de l'enterrement de sa sœur, cependant, Automne n'a pas été en mesure de décrocher un seul mot à la meilleure amie de sa jumelle, se muant dans un silence inquiétant. Depuis, elle avait coupé tout contact avec ses proches, rester seul était la seule chose qu'elle désirait encore.

Un matin, elle reçut un énième message de mère, que cette fois-ci, elle l'écouta :

« Automne ? C'est maman... Encore... Je sais, ce n'est pas facile, Summer et toi étiez inséparables, mais il est temps que tu refasses surface, que ton deuil se fasse. Je n'ose imaginer la douleur que tu ressens toi qui était sa jumelle, tu dois avoir le sentiment d'avoir perdu une partie de toi. Je suis comme toi ma chérie, pas un jour ne passe sans que je ne pense à elle, à son sourire, son rire. Mais tu es aussi ma fille et je t'aime tout autant, voir plus encore maintenant, je n'ai plus que toi et je ne veux pas savoir que tu souffres. Je veux que tu ailles mieux, que tu viennes nous rendre visite. La rentrée aura bientôt lieu. Ton père et moi avons reçu quelque chose pour toi récemment, le lycée nous la fait parvenir... Tu as eu ton diplôme avec une mention... Tu es revenu à la maison et tu ne nous la pas dit ? Je suis fière de toi ma chérie, même si je sais que cela à du être une épreuve de revenir après ça. Comment vas-tu ? Que fais-tu ? Quand te reverrais-je ma puce ? Tu me manques terriblement, appel moi au moins, fait moins un signe prouve moi que tu es toujours là, j'ai si peur Automne, si peur que tu ne fasses une bêtise et ne la rejoigne. Réagie, vis ta vie, pense à ton avenir.... Je t'attends... »

Le message s'arrête ici, des larmes coulent sur le visage d'Automne, elle ne le sait pas encore, mais il s'agit des dernières qu'elle versera. Une prise de conscience à lieu en elle. Voulait-elle rejoindre Summer ? Non, elle voulait vivre, pour elle, mais elle savait que l'idée d'avoir une idée normale était révolu. Elle sort de sous sa couette et prend une douche plus qu'utile puis elle s'habille pour aller faire un tour en ville. Elle marche pendant de longue heure dans cette ville, cette ville qui est devenue la sienne, puis, elle s'arrête. Elle regarde cette vitrine pendant de longues heures, cherchant à savoir si elle en avait vraiment envie ou pas. Automne fini par rentrer, il s'agît d'un tatoueur. Elle engage la conversation avec lui puis lorsqu'il lui demande ce qu'elle désire comme tatouage, elle déclare :

- Summer, écris dans une de vos plus belles écritures dans le creux de mon poignet gauche, à droite de la veine principale.

Ce tatouage fut son premier, le premier d'une longue liste, à partir de ce jour, elle s'en fit faire un par ans environ. Le lendemain, elle avait pris la route pour voir ses parents avant de revenir à New Haven pour sa rentrée à Yale. Elle tenta de suivre les cours pendant un petit mois, mais s'en lassa très vite. Lâchant pour ce trouvé un boulot. Automne repère alors l'annonce d'un bar/cabaret qui recherche une danseuse/serveuse. Elle se présente, mentant sur son âge, et est embauché sur-le-champ après une petite démonstration de pool dance. Rapidement, Automne s'attire les bonnes faveurs des patrons, commençant à les accompagner dans les soirées mondaines tout en travaillant la nuit comme danseuse et serveuse. Un soir, on la convoque, lui demandant si elle veut se faire un peu plus d'argent, elle dit oui, le soir même là voilà devenu escorte. Elle a maintenant 20 ans et est sur le point de fêter ses 21 et de devenir donc majeur. Un soir, après son anniversaire, elle est de « sortie » avec l'un de ses patrons et elle lui avoue la vérité, il hausse les épaules, il s'en fout, elle a fait son boulot, elle à bien bossé, à été apprécier et ne sait pas fait piquer, parfait. C'est aussi ce soir-là qu'on lui demande si elle veut donner d'autre prestation plus « intime » à ses clients, elle ne dit pas non, mais on lui fixe rapidement un salaire élevé. Escorte et plus de luxe dirons-nous. Il lui est tellement facile de se faire de l'argent à présent, qu'elle commence à aimer en avoir.

Quelques années plus tard, Automne à l'envie de se faire un peu plus d'argents, surtout qu'elle commence maintenant à faire partie des petits papiers des boss et gère maintenant les filles du club, on la trouvait rentable. Elle proposa l'idée d'élargir les services de la boîte, de faire en sorte que les filles puissent assurer les mêmes extras qu'elle pour c'elles qui sont ok. Elle commence à convaincre les autres salariés du club, puis recrute même dans d'autres bars, l'affaire tourne bien. Elle n'a que 24 ans et à déjà tout d'une grande, comme ci, ci elle avait vécu dans un autre siècle, elle avait géré « La » maison close à connaitre.

Automne désir plus encore, mais pour elle, pas au nom du club. Elle s'amuse à laisser de petites annonces pour proposer des services de ménages à des personnes âgées. Rapidement, on la contacte, et elle arnaque maintenant ses petits vieux sans scrupules.

Automne à maintenant ses clients réguliers, sa liste bien à elle, et vous n'imaginez pas ce que peuvent dire certain sur l'oreiller, elle en profite et commence à en faire chanter certains sur des infos plus qu'intéressante et qui pourraient bien en mettre plus d'un dans l'embarras. Mais l'un d'eux découvre que c'est elle le maître chanteur. Alors un soir alors qu'elle « travaillait », son client la gifla, une fois, puis deux, puis trois, puis lorsqu'elle fut à terre, la joue en sang, il commença à la ruer de coups, coup de pied dans le ventre et tout ce qui s'en suit. Une douleur terrible pour elle, la laissant hurler, interpeller les voisins. Elle voulait se défendre, elle devait le faire si elle ne voulait pas mourir, alors elle lui fit un croche pâte avec le peu de forces qui lui restait. Il tomba par terre et elle profita de moment pour attraper un objet décoratif et lui balancé sur la tête. Manque de pot, l'objet en question était du bronze, brisant son crâne et le tuant sur le coup. Les flics débarquaient, comprenaient rapidement la situation et on la mit en cellules. Etrangement, son affaire alla très vite, une semaine après elle était en procès, son client n'était autre qu'un proche du sénateur. Le verdict tomba, ils avaient bien fait leur enquête. La présidente sur jury déclara alors :

- Pour c'être prostitué, le jury déclare l'accusée : Coupable. Pour incitation à la prostitution : Coupable. Pour racolage : Coupable. Pour corruption : Coupable. Pour trouble de l'ordre public : Coupable. Pour arnaque à l'encontre de personnes âgées : Coupable. Pour le délit de chantage : Coupable. Et dans le cadre de l'homicide involontaire par légitime défense, l'accusé et déclaré : Non-Coupable.

Le juge hoche la tête en direction de la présidente du jury populaire :

- Accusé levez-vous.

Automne obtempère et attends le verdict :

- Automne Ryan, vous avez été déclaré coupable pour nombre d'infraction envers la loi, je vous condamne alors à 15 ans de prison ferme dans la prison fédéral de sécurité minimal de l'état du Connectitcut. La sentence prend effet à la sortie de ce tribunal.

Il abat alors son marteau, des gardes viennent encercler Automne et la conduisent vers l'extérieur. Dans la foule, la jeune femme découvre sa mère, pleurant à chaudes larmes, son père la soutenant avec ferveur, offrant un regard peiné à sa fille qui se détourne, la tête haute et qui suit le mouvement qui lui est imposé. Elle monte dans le fourgon et elle roule un certain temps avant de rejoindre les grilles de sa nouvelle maison.


Une troisième vie


Cela fait maintenant un peu plus d'un an qu'Automne a été emprisonné ici, dans cette prison, elle y a d'ailleurs fêté son vingt septième anniversaire en février dernier. Elle n'a pas mis du temps pour s'intégrer à la vie carcérale, trouvant rapidement place parmi un groupe de « leadeuse » de la prison, elle était tout à fait le genre de personne qu'elle côtoyait en travaillant. Elle a navigué entre plusieurs ateliers au début, puis la place de « chef » de cuisine, c'est libérer, la femme qui le tenait ayant été libérer pour bonne conduite. Le poste fut proposé, mais personne ne se proposa, hormis elle, à qui l'on attribua la tâche, donner des ordres, Automne aime cela. Elle sait se faire respecter et l'évènement qui l'a amené en prison la rendu plus forte et plus coriace encore, la laissant encaissé les coups sans problèmes, sans broncher, une détenue lui apprit même à se battre en échange d'une plus grosse ration au repas. On s'adapte à la prison, 1 an de fait, il ne lui en reste plus que 14, ça passera vite, après tout, personnes ne l'attend dehors.



Qui se cache derrière ?
Prénom/Pseudo : Noémie
Age : 17 ans
Comment es-tu arrivé ici ? Devine !  
Un avis sur le forum ? hum comment vous dire... ^^
Un dernier mot ? Mouhaha, vous allez m'aimer !
 
code par slana

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis
avatar

No hope for me

Messages : 128
Date d'inscription : 10/12/2014
Age : 20
Localisation : Cqui a de sûr, c'est que jsuis pas chez Gucci là !
Emploi/loisirs : Cow Girl, mais ça, c'était avant, là, jsuis au cuisine mon pauvre


MessageSujet: Re: Automne Ryan "Hello, hey Jo, you wanna give it a go?"   Mer 17 Déc - 22:20

Fiche Terminée.

_________________


« Dis leur que j'ai pas le temps »
A chaque nuit qui nous poursuit l'ombre vient effleurer nos songes et la lutte garde en éveille alors je fonce et mon ciel est ouvert et mes pieds trop enracinés ma route est longue et trop de carrefour me font hésitermon temps imparti, mon esprit glisse ailleursau grés du vent, mes chances en quêtent de récepteurs dans la poussière, un échos et qui pourrait y croire si ce n'est moi à travers mes barreaux ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis
avatar

Guilty or not ?

Messages : 51
Date d'inscription : 15/12/2014


MessageSujet: Re: Automne Ryan "Hello, hey Jo, you wanna give it a go?"   Jeu 18 Déc - 0:02

La pauvre Automne, c'est un personnage intéressant, j'ai hâte de la croiser dans les couloirs de la prison ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis
avatar

Guilty or not ?

Messages : 123
Date d'inscription : 12/12/2014
Age : 32
Localisation : Surement dans mon 'dortoir'
Emploi/loisirs : jouer du poing


MessageSujet: Re: Automne Ryan "Hello, hey Jo, you wanna give it a go?"   Jeu 18 Déc - 9:21



BIENVENUE


Le staff de Orange the New Black est heureux de valider ta fiche de présentation. Tu vas dés à présent rejoindre le groupe du Bloc A.

N'oublie pas de lire le réglement et de le signer. Il faudra aussi recenser ton avatar dans le bottin. Puis nous te conseillons d'ouvrir un sujet dans le point zéro où tu pourras demander des liens ou encore des topics avec les autres membres.

Si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter le staff (ces membres sont affichés sur la Page d'accueil)

Nous te souhaitons un bon jeu sur le forum. !»


code par slana


_________________

Le passé est une chose difficile, parfois il est gravé dans la pierre et d’autre fois, il est renvoyé à des souvenirs flous. Mais si tu te mêles trop longtemps de choses profondes et sombres. Qui sait quels monstres tu vas réveiller ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Automne Ryan "Hello, hey Jo, you wanna give it a go?"   

Revenir en haut Aller en bas
 

Automne Ryan "Hello, hey Jo, you wanna give it a go?"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'automne en mille morceaux!
» "SPLENDEURS D'AUTOMNE"
» Bryan Ryan
» saison, l'automne : gratin de poires au roquefort
» Poêlée du sous-bois et omelette d'automne.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orange is the new black :: IMMATRICULATION :: Coupable ou non coupable ? :: Présentations validées-