Ce forum est inspiré de la série Orange is the new black
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les jeux sont faits ⊹ June & Joshua

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Je suis
avatar

Guilty or not ?

Messages : 51
Date d'inscription : 15/12/2014


MessageSujet: Les jeux sont faits ⊹ June & Joshua   Lun 22 Déc - 21:35


Les jeux sont faits




Il faisait froid ce matin là dans la cour commune mais June restait adossée à un mur, les mains dans les poches à regarder les prisonniers jouer au basket. Elle faisait un peu son sport par procuration et puis le spectacle de certains fessiers masculins était toujours bon à prendre. On la voyait prendre sa respiration à chaque bouffée d'air blanche qui s'évaporait de son nez. Le ballon roula vers elle à cause d'un des joueurs qui avait fait honteusement un croche pied au possesseur de la balle. Pendant que les équipes adverses commençaient à se foutre sur la gueule, alertant deux gardiens qui s'avançaient d'un air menaçant pour calmer le jeu, June ramassait la balle et joua un peu avec. Comment ils faisaient déjà? La rouquine plissa les yeux pour se concentrer, faisant tournoyer le ballon qui sentait comme une paire de baskets neuves sur son index et constata avec une certaine candeur qu'elle arrivait à le faire tenir sur son doigt. Tandis qu'elle souriait, une ombre masculine s'approcha discrètement pour s'arrêter devant elle.
Elle échangea un regard empli de curiosité avec Joshua lorsqu'une horrible alarme retentit dans toute la prison. Les gens se mirent à terre et le blondinet baraqué fit signe à la nouvelle de faire de même. Les lumières rouges qui se trouvaient aux quatre coins des murs clignotaient à l'image des sirènes de police et June lâcha son ballon qui alla rouler ailleurs tandis que les gardiens maitrisaient les fauteurs de trouble du terrain de basket.

On dut libérer la cour en guise de punition et June se rabattit sur la salle de repos. Elle s'assit à la table du fond qui était toujours très fréquentée et commença à taper la discut' avec trois prisonniers qui jouaient au poker pour quelques twix. Elle les amusa et bientôt la petite June eut la permission de s'emparer des cartes pour leur apprendre un nouveau jeu.
"Rien ne va plus messieurs! *Elle souleva légèrement la carte du milieu pour qu'on distingue le 2 de trèfle puis fit quatre tas bien distincts avant de distribuer les cartes avec la rapidité d'un croupier de casino.* Quand je dirais top, le but est simple. Vous devrez liquider le plus vite possible vos cartes sur les tas du milieu. Sur ce tas par exemple, c'est un 2 qui est en haut. Vous ne pourrez alors mettre qu'un as ou un 3. Et vice versa, pour chacune des cartes du milieu seule la carte plus forte ou plus faible pourra être mise dessus. Vos adversaires pourront très bien vous devancer et c'est pour ça qu'il faut faire très attention à ne pas être top lent ou pire encore... Vous libérez d'une carte qui arrange un adversaire et qui lui permette de gagner à votre place! Vous avez compris?"
Les trois hommes hochèrent la tête et June en soupçonna un de n'avoir pas tout saisi. Mais tant pis pour lui! Top!
June fut d'une telle rapidité qu'elle écoula ses cartes en quelques secondes sous le regard des spectateurs. Un des prisonniers continuait désespérément de balancer n'importe comment ses cartes en tapant du poing pour finir 2eme mais les deux autres lui passèrent devant surexcités.
"Encore June!
La détenue fit un sourire carnassier.
_ J'ai tellement l'habitude d'entendre ça...
Son voisin de droite gloussa comme une collégienne. June joua avec ses cheveux d'un air faussement innocent.
_ Et si on faisait monter les enjeux? Celui qui arrive à me battre aura droit à un paquet de chips et... *La jeune femme désigna les barres chocolatées comme s'il s'agissait d'un trésor. En l'occurence après quelques semaines passées ici, June comprenait vraiment l'enjeu que le chocolat représentait. C'est lorsqu'on en manquait qu'on se rendait compte qu'on était vraiment drogués de sucre à l'extérieur.* Deux twix. J'ai bien dit 2. A mes frais.
_ Et si tu gagnes?
_ La même chose!
_ C'est pas juste, t'as trop l'habitude de faire ça. On est handicapés.
Marmonna un de ses compagnons de jeu.
_ C'est pour ça que je jouerai qu'avec une main." Annonça fièrement June en montrant bien sa main avant de la mettre dans son dos. Les prisonniers prenant à nouveau confiance, acceptèrent légèrement méfiants et plus attentifs que jamais.

C'est sous les encouragements de quelques détenus spectateurs que la partie se déroula en deux minutes.
"Calmez vous un peu détenus. Ordonna froidement un agent sans quitter la lecture de son magazine people. June releva les yeux, palpant ses twix de plaisir avant de reconnaitre un homme qui venait d'entrer. Le perdant souffla qu'il devait aller au magasin pour les chips et June pointa un doigt accusateur: "Ne t'enfuies pas Oliver!" Elle finit par rire de sa propre blague avec les autres et fit signe à Joshua de prendre la place abandonnée. "Hey, basketteur-man! ça te dirait une petite partie? Le gagnant gagne un baiser.
_ Ah bah fallait le dire plus tôt qu'on gagnait ça! J'aurais joué plus sérieusement avant...

June tapota la tête du détenu qui venait de parler en faisant non de la tête.
_ C'est pas valable pour toi mon chat." June détourna son regard noisette du visage courroucé de son interlocuteur pour le reposer vers Joshua.






Joshua
June
© Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Les jeux sont faits ⊹ June & Joshua

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Des larmes dont sont faits les pleurs.
» [Intrigue - Chau An 6] Les jeux sont faits [Jour 2]
» [Intrigue - Chau An 6] Les jeux sont faits [Jour 1]
» [Fe] Les Jeux sont Faits - Evénement #37
» « Nous sommes de l'étoffe dont sont faits les rêves, et notre petite vie est entourée de sommeil. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orange is the new black :: BLOC COMMUN :: Salle de repos-